BEBE + CHIEN = les bons coloc'

 

body bébé changemacouche toucan

 

A la maison ChangeMaCouche, il y a (par ordre d’arrivée) Bouboule la tortue, HasBeen le chien et Achille le petit garçon.

Aujourd’hui nous partageons notre expérience avec vous sur l’association (de malfaiteurs !!!) chien et bébé.

Enceinte, une des phrases préférées des gens qui n’ont pas un grand amour pour les animaux était : “Mais vous allez faire comment avec HasBeen?” Et je sentais dans leur voix qu’ils attendaient comme réponse “Nous allons nous en séparer!”.
Mais jamais ! HasBeen est un peu notre premier bébé. Donc hors de question de se séparer de notre “aînée” à l’arrivée de l’enfant.

Le choix de la race

Quand nous avons décidé de prendre un chien, nous espérions avoir un enfant un jour. Nous avons donc passé de longues heures à choisir scrupuleusement la race de notre futur chien. (Et oui, contrairement aux enfants, on peut choisir la tête de la boule de poils!). Il fallait qu’elle corresponde à notre mode de vie et surtout que ce soit une race qui s’entende bien avec les enfants.
Le BEAGLE : chien de meute particulièrement affectueux avec les enfants. Parfait pour nous.

L’éducation du chien

BEAGLE (chien extrêmement têtu) + Maîtresse sans grande volonté (sur l’éducation du chien) = résultat mitigé.

Disons qu’à 5 ans de l’arrivée du chien, rares sont les “règles du chien” (règles éducationnelles du chien établies avant son arrivée) qui soient respectées !

Donc là dessus, nous ne partagerons pas notre expérience ! Sauf si vous voulez un article sur “Tout ce qu’il ne faut pas faire avec un beagle”. Mais on s’égare...

La sortie de la maternité

Après des heures à lire des forums et autres sur le net, en discuter avec le vétérinaire, prendre conseil auprès de parents propriétaires de chien, il semblait que la meilleure solution soit de ramener le bébé à la maison quand le chien n’est pas là.
L’idée était que ce soit le chien qui entre dans la maison du bébé et pas le bébé qui entre dans la maison du chien.

Les premiers mois

Nous avions bien sûr pris un parc et un transat en hauteur pour plus de sécurité. Exemple de détail glamour : une envie de faire pipi ! Je n’emmène ni le chien, ni le bébé au lieu d’aisance. Il y a donc 30 secondes (oui, je suis rapide pour faire pipi !) pendant lesquelles bébé et chien vont être ensemble, sans surveillance donc prudence !

Mais nous avons aussi régulièrement mis Achille à porter d’Has-Been sous surveillance bien sûr pour qu’ils s’habituent l’un à l’autre, et qu’Has Been se familiarise avec Achille. Utilité de la chose ? Aucune idée, mais cela nous a semblait bien. Alors on l’a fait.

Autour de la première année

Nous en sommes là en ce moment, quatre pattes à gogo pour Achille avec début de marche. Son seul objectif : attraper le chien ! DANGER !!! C’est le moment où l’enfant ne maîtrise pas ses gestes et peut être brutal avec le chien. Donc c’est le moment où il faut être supra vigilants. Même si nous n’avons jamais vu HasBeen râler contre Achille, juste, elle s’en va; un animal reste un animal. Il n’a pas les mêmes réflexes qu’un humain. Ou au contraire, il a les mêmes réflexes qu'un humain. Quand on l'embête trop, il réplique. Et quand l'humain intelligent râle, l'humain débile tape et le chien mord !

Notre comportement à nous

Pour éviter la jalousie du chien, nous avons au maximum essayé de ne pas changer nos habitudes avec Has-Been. Elle était de toutes mes balades pendant le congé maternité.
Elle continuait à dormir avec nous, à avoir sa place sur le canapé (cf le paragraphe sur l'éducation du chien…) Mais nous lui avons expliqué (oui, oui, oui, nous parlons à notre chien!) qu’Achille passait avant elle.
D’un autre côté, nous avons toujours interdit Achille de toucher à la gamelle du chien ni même de l’approcher quand elle mangeait. (Ce qui connaissent les beagles savent qu’il ne s’agit pas d’un temps très long. La durée de vie de la croquette est faible quand on a un glouton à la maison !)

Et surtout, quand c’est Achille qui va embêter le chien (Et c’est quand même toujours lui qui va l’emmerder), c’est bien Achille qui est “disputé” et pas le chien.

Le PLUS du chien à la maison avec bébé

C’est un super stimulant pour un bébé. Les relations qu’il développe avec le chien sont très différentes des nôtres. On sent dès le plus jeune âge une affection réciproque. Ils s'entraînent dans leurs bêtises : Achille monte dans le lave-vaisselle pour faire comme le chien, il laisse toujours tomber un peu de sa nourriture (chose qu’il ne fait pas quand on est dans un endroit sans le chien) pour la faire venir près de lui, il joue à lui lancer (ou presque) ses jouets pour qu’elle ramène…..

Le MOINS du chien à la maison avec bébé

Les poils !!! J’ai beau lutter au quotidien, Achille est plein de poils ! Et ça, ça m’énerve !!!

En résumé :

Un chien et un bébé, ce n’est pas sans risque, c’est du boulot supplémentaire mais pour nous, c’est un vrai bonheur.

Alors, bonne réflexion à tous ceux qui hésitent à prendre un chien.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés