Les indispensables de la trousse à pharmacie de bébé

Avec l’arrivée de ce petit être plus ou moins turbulent, il va falloir parer au pire. Mais surtout  (et heureusement ! ) aux petits maux du quotidien.

Mais quoi mettre dans la trousse à pharmacie ?


LA FIEVRE

On parle de fièvre quand la température dépasse les 38,5°C. Et bien sûr la main (même du plus aimant des parents ! ) n’est pas un pas thermomètre. Non, non, non, nous ne sommes pas dotés de cette fonctionnalité !

Donc, si le thermomètre annonce plus de 38,5°C, du paracetamol (Dafalgan, Doliprane, Efferalgan pour les plus connus) : une dose poids pour les sirops, 15mg/kg pour les suppositoires toutes les 6 heures.

Délai d’action : 20 minutes.

Mesures associées : eau à volonté et déshabillage.


PIQÛRE DE MOUSTIQUE

En premier lieu, il faut insulter cet espèce de petit con….. de bat…. de …. de moustique qui a osé s’en prendre à vos enfants ! Ça ne soulage pas du tout les démangeaisons mais ça fait du bien.

Ensuite, crème type Apaisyl.

Le mieux est de prévenir : moustiquaire, vêtements longs et foncés, citronnelle….


CHUTE

Immédiatement : câlins et bisous magiques à gogo !

Ensuite :

  • Paracetamol pour la douleur  (voir fièvre pour la dose)
  • Désinfectant pour les petites plaies type Biseptine.
  • Vaseline pour aider à la cicatrisation. Oui, oui, le gras aide à cicatriser, d’où le pot de glace et autre cochonnerie en cas de rupture sentimentale !
  • Pansement pour protéger.

DIARRHÉE ET VOMISSEMENT

On anticipe et on demande à son médecin de nous en prescrire d’avance. Car quand cela survient au milieu de la nuit, on est bien content d’en avoir sous la main.

Demandez-lui donc :

  • Un anti-émétique (un truc contre les nausées et les vomissements!) type Vogalène.
  • Un anti-diarrhéique type Smecta, Tiorfan….
  • SRO (soluté de réhydratation orale) : c’est le sachet de poudre à dissoudre dans de l’eau et à proposer à bébé très régulièrement. C’est hyper important car en cas de diarrhées ou de vomissements, lutter contre la déshydratation, c’est le nerf de la guerre ! ! !  

Et surtout LAVAGE DE MAINS et solution hydroalcoolique pour éviter de refiler les microbes à toute la famille.


COUP DE SOLEIL

Quoi? Vous n’avez pas bien protégé votre enfant du soleil? Non, je plaisante, ça nous arrive à toutes.

Pas trente six solutions, hydratation +++++ de la peau et de l’organisme. Donc du lait hydratant, de la biafine, de la vaseline …. aussi souvent que besoin. Dès que la peau a tout absorbé, on peut en remettre. (C’est comme quand on arrose les plantes!)

Et de l’eau, de l'eau, de l'eau ! Si bébé a un coup de soleil, c'est qu'il a eu chaud et donc qu’il est déshydraté. Il faut lui proposer de l’eau en plus grande quantité qu’habituellement.

Et s’il a mal, une dose de paracétamol.


Donc au final, pas de quoi faire le casse du siècle à la pharmacie !

Il nous faut :

  • Paracetamol pour la douleur et la fièvre
  • Désinfectant pour nettoyer les plaies
  • Vaseline, biafine pour l’hydratation de la peau
  • Anti-vomitif et anti-diarrhéique
  • Soluté de réhydratation orale
  • Pansements
  • Crème antimoustique et répulsif à moustiques
  • Thermomètre

Tiens, c’est marrant mais ça ressemble à la nôtre, non ?


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés