L'instinct maternel : I F... YOU

 

Avis à toute : la prochaine qui me parle de l’instinct maternel, je l’éclate !

“Tu verras, avec ton enfant, il se passe un truc, c’est viscéral !”

“Tu l’as porté en toi, c’est comme ça !”.

“C’est un lien unique, ça ne s’explique pas !”


Bref, à force d’entendre des conneries dans le genre et de ne rien ressentir de tout cela avec mon enfant, je commençais un peu à culpabiliser. “Et si je n’étais finalement pas vraiment faite pour être mère?” J’ai beau me moquer des “Mères nées”, si ce n’était finalement pas juste pour cacher mon incapacité / ma peur de m’attacher à mon enfant, je ne sais pas trop...


Pleine d’angoisse, je me tourne donc vers CELLE qui me comprendra et aura forcément la bonne réponse : MA MERE ! Et oui, mère est un métier dans lequel on n’atteint jamais l’âge de la retraite. On peut même cumuler les mandats en étant mère et grand-mère !

Elle écoute patiemment mes doléances.  

“Maman, est ce normal que par moment je n’ai pas vraiment l’impression qu’il (mon fils) soit à moi ? Tu vois, l’espèce d’instinct maternel, le truc viscéral, le côté “il est sorti de moi” et bien je ne l’ai pas !!!”

Réponse de ma mère : “Moi non plus ! ! ! Je ne l’ai jamais eu pour aucune de vous trois ! ! !”


Putain de truc de OUF ! ! ! ! Comment imaginer que ma mère, rangée dans la catégorie des “mères nées” pouvait ne pas avoir ressenti l’aspect viscéral de la maternité. Dire que cette femme que je regarde aujourd’hui avec tant d’admiration sur la mère qu’elle a été et est pour nous n’a jamais ressenti d’instinct maternel ! On peut être une bonne mère sans avoir le “lien invisible”.
Du coup, je déculpabilise, j’en parle à d’autres copines mères depuis plus longtemps que moi : et là, la révélation : ON EST PLEIN à ne pas l’avoir ! ! !


En vrai, beaucoup sont comme moi. Elles aiment très fort leurs enfants, mais c’est pas animal. Mais comme ça fait pas terrible de dire qu’on n’a pas le “lien magique”, (merci Dolto!!!!) et bien on se tait et on se pose des questions.

Bref, une fois de plus face à nos impressions d’être différentes, on est beaucoup à être pareilles ! Alors LIBERONS LA PAROLE DES FEMMES QUI NE SONT PAS DES “MERES PARFAITES” ! !  




Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés