Touche à mon ventre et je te zigouille !

Mesdames, commençons par nous mettre d’accord : en temps normal, personne (à part votre conjoint) ne vous tripote ? Nous avons toutes quelques connaissances tactiles qui vous tiennent par l’épaule pour vous faire la bise, des copines qui vous serrent dans les bras pour partager leur joie ou leur tristesse et des collègues qui vous agrippent le bras pour vous raconter le potin du siècle !!! Mais ça s’arrête là ! Personne ne vous touche sans autorisation ? Et encore moins le ventre ! Celui-là même qui vous demande tant d’efforts pour être le plus plat possible.
C’est pour cela que je vais aujourd’hui m’adresser à vous, messieurs qui sous prétexte que la grossesse arrondit notre ventre à vue d’oeil, vous croyez autorisés à y toucher?
A peine nous dites-vous bonjour que BIM ! Une main sur le ventre ! “Oh, comme il est beau ton ventre !” C’est marrant mais je n’ai jamais vu personne caresser la bedaine de mon mari ou de mon père en lui disant “Oh comme il est beau ton ventre !” Pourtant il est aussi beau, tendu et généreux que celui d’une femme enceinte.
Il y a aussi le “Je dis bonjour à bébé ! “. Alors non !!! Bébé il nage tranquillou dans une poche de liquide amniotique, elle-même planquée dans l’utérus. Utérus protégé des violences extérieures (comme votre main que vous venez de plaquer sur mon ventre !) par la paroi abdominale (ou du moins ce qu’il en reste !). Donc ce que vous touchez pour “dire bonjour à bébé” c’est mon épiderme. Qui soit dit en passant, me tiraille, me démange et se couvre de vergetures.
N’oublions pas le mythique “je peux toucher ?” Bah non en fait ! Mais c’est trop tard! Car si vous avez eu la politesse de demander, vous n’avez pas eu celle d’attendre ma réponse au vue de la position de votre main ! Partant sûrement du principe que les femmes enceintes ADOOOORE qu’on caresse leur ventre.
Et enfin, le “Il bouge ?” Question ne signifiant absolument pas que vous vous faites du soucis pour la santé de bébé, mais plutôt que vous aimeriez bien le sentir bouger. A tel point qu’à peine avez-vous formulé votre question, votre bras est déjà tendu vers mon ventre et votre main bien plaquée dessus pour sentir les mouvements du bébé...
Alors oui c’est gros, oui c’est rond, oui il y a un bébé à l’intérieur… Mais ce n’est pas un ballon de baudruche ni une pochette surprise! C’est MON ventre !
Donc vous, Monsieur, fascinés par la grossesse que vous ne vivrez jamais, vous prenez votre main avec les cinq doigts qui sont accrochés dessus et vous la remettez dans votre poche si vous ne voulez pas que la mienne vienne dire bonjour à votre joue !

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés