Voyager avec bébé? Aucun problème!

body bébé changemacouche hipster

Si vous écoutez les gens, voyager avec un bébé c’est super compliqué. Alors prendre l’avion ! N’en parlons même pas !

Amoureux des voyages, nous avons profité de la fin de mon congé maternité pour nous faire notre premier “road trip” en famille!


Choix de la destination

Archipels exotiques, safaris féériques, crapahutages psychédéliques…   Ok, mais pas pour tout de suite ! Ne cédant pas à l’appel des contrées lointaines, nous avons opté pour la Toscane, pays des mamas et des bambinos.

Pourquoi ? Nous ne connaissions pas !


Papiers d’identité

Les vôtres, je ne m’étends pas dessus. Vérifiez tout de même la date de validité avant de partir, au cas où… 

Par contre n’oubliez pas ceux de bébé. Et ce n’est pas si simple. Photo de bébé seul, sur fond blanc, de face, yeux ouverts et sans expression sur le visage ! La douce blague !

Les photographes sont heureusement patients et retouchent les photos sur leurs logiciels. Pas d’inquiétude, ils ont l’habitude ! Sur son passeport, le mien mesure donc 55cm, a les cheveux bruns et les yeux gris. Ce qui est dommage car maintenant il mesure 71cm, est blond/roux avec les yeux marrons ! (je vous jure que je ne me suis pas trompée d’enfant à la crèche !)

Prévoyez un peu de temps car le délai de création peut être long. Et surtout faites les photos le plus tôt possible. Petits, ils tiennent plus facilement en place sans expression et sans bouger.

Avion

Moins de deux ans ils ne payent pas ! Ou juste leurs bagages selon les compagnies.

On a donc emporté le châssis de la poussette avec le cosy (qui sur place nous a servi de siège auto) et la nacelle qui nous permettait de le faire dormir n’importe où dont au restaurant !

Décollage et atterrissage : biberon d’eau / tétine pour le forcer à déglutir et éviter les douleurs aux oreilles.

Et surtout si l’un de vous a peur en avion, laissez bébé à l’autre. Le garder contre vous (et votre angoisse) est le meilleur moyen de lui transmettre votre stress aérien et pour qu’il passe le voyage à hurler !

Bagage à main de bébé :

  • avec les compagnies aériennes, on n’est jamais à l’abri d’un “léger” retard, donc on anticipe quelques biberons / petits pots d’avance. Pas d’inquiétude pour le contrôle sécurité. Le nécessaire pour bébé passe sans problème, même l’eau pour les biberons. Ils passeront juste le tout dans une espèce de machine (je me rends compte que je n’ai même pas demandé comment elle fonctionnait mais je pense par spectrométrie) qui permet de vérifier que les liquides ne contiennent pas d’explosif.
  • Sac à langer habituel : couches un peu plus en nombre qu’à l’accoutumée
  • Doudou et jouets (non bruyant, on pense à ses voisins ! ! !) pour occuper bébé s’il ne dort pas.

Siège auto

Si vous louez une voiture, vous aurez besoin d’un siège auto.

Deux possibilités : bébé est encore petit donc il tient dans le cosy. Dans ce cas, vous utilisez le vôtre. Avec le châssis de la poussette, vous faites du deux en un.

Bébé est plus grand ou vous n’avez pas de cosy : pas de soucis ! Tous les loueurs de voiture en ont, à payer en supplément.

Gastronomie

Il n’est pas certain que vous trouviez l'alimentation habituelle de votre enfant sur votre lieu de villégiature. (En revanche, tous les enfants du monde mettent des couches !)

Avant de partir, on se renseigne sur les forums. Et en cas de doute on prévoit ce qu’il vous faut avant de partir.

Pour les plus grands, les voyages sont aussi l’occasion de les initier aux saveurs locales .

Salle de bain

Avant notre départ, la grande question des gens était “mais vous allez faire comment pour le laver ?”

Comme une envie de répondre “avec de l’eau et du savon…”

Plus sérieusement, il n’y a effectivement pas toujours des baignoires mais les enfants ADORENT les douches, dans les bras ou assis dans le bac de la douche.

Quand je doutais de la propreté, je sacrifiais une serviette pour ne pas l’asseoir directement sur le bac !


Trousse à pharmacie

Comme pour vous, bébé a besoin de ses médicaments d’urgence. Donc on anticipe et on prend rendez-vous chez son médecin avant de partir.

Pas la peine non plus de braquer la pharmacie.

Les essentiels :

  • Paracétamol (doliprane, Efferalgan,....) dans la forme que vous préférez (sirop ou suppositoire)
  • Anti-diarrhéique type Tiorfan
  • Anti-vomitif type Vogalene
  • Soluté de Réhydratation +++ c’est la poudre à mélanger avec de l’eau en cas de diarrhée ou vomissement. C’est l’essentiel car cela permet de lutter contre la déshydratation.
  • Antibiotique : discutez-en avec votre médecin. Si vous partez dans des endroits reculés, il peut vous prescrire des antibiotiques en vous expliquant dans quel cas les donner. Mais attention, les bébés restent fragiles. Donc pas de prise de risque inutile, s’il y a quoi que ce soit d’anormal ou qui vous inquiète, il faut consulter un médecin sur place.
  • Désinfectant antiseptique type Biseptine avec des pansements

Et surtout, un thermomètre !


Activités du séjour

Comme vous voulez ! Les bébés s’adaptent aux parents. Donc si vous aimez les musées, musées ! Si vous aimez la randonnée, randonnez ! Si vous aimez glander à la piscine ou à la plage, glande .

Mais attention, il faut anticiper.

Pour les musées, on lui prévoit un petit jouet ou deux pour la poussette : quelques fois que bébé ne soit pas un esthète !

Pour la randonnée, êtes-vous capable de le porter sur votre dos pendant des heures ? Il existe de super sacs à dos de randonnée porte-bébé dans les grands magasins de sport.

Pour la plage et la piscine, on s’assure du confort de bébé : il faut de l’ombre et de l’air. Et surtout on l’hydrate et on le crème de la tête aux pieds même à l’ombre.

En dehors de la plongée sous-marine, passion compliquée à faire partager à bébé (oui, même s’il a fait les bébés nageurs)  et des sports extrêmes (saut en parachute, base-jump et free-ride) aucune activité n’est à proscrire. Il faut juste s’adapter à lui et aménager des temps de pause pour le faire manger, le changer et jouer avec lui quel que soit son âge).


Et voilà, finalement pas de problème, que des solutions et de l’anticipation !

Prêt pour « l’aventure » ?


Et on n’oublie pas, dès qu’il fait chaud : de l’eau, de l’eau, de l’eau…


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés